Home Uncategorized Comment écrire des articles seo friendly et être engageant ?

Comment écrire des articles seo friendly et être engageant ?

par Axel

Savez-vous qu’il existe des règles qui vous permettent d’écrire des articles sur le référencement et d’être engageant en même temps ?

La popularité croissante du référencement a fait naître une certaine urgence dans l’optimisation du contenu de votre site web. Des techniques, des astuces et des plugins à cet effet ont vu le jour.

Rappelons que même si les grandes entreprises et les blogs amateurs sont d’accord pour optimiser le contenu au niveau technique et sémantique, nous ne devons pas perdre de vue l’objectif premier d’un blog : faire participer ceux qui le lisent. Bien sûr, surfer sur la vague des SERPs permet d’obtenir de gros volumes de trafic, mais ce n’est pas ce qui maintient vos utilisateurs collés devant l’écran jusqu’au dernier mot.

Un article ne peut pas avoir l’air d’avoir été écrit par un ordinateur. En même temps, elle ne peut pas ignorer la dynamique du web actuel. Il en résulte un dualisme : un conflit qui nous place à tort devant un choix qui ne devrait jamais être fait.

Voici comment écrire des articles SEO et être engageant, c’est-à-dire comment atteindre l’équilibre parfait entre optimisation et attractivité. Vous pouvez ainsi apparaître parmi les premiers résultats d’une recherche et augmenter le temps de présence de vos utilisateurs.

Si vous souhaitez parler à un expert en référencement qui peut répondre à toutes vos questions et vous apprendre comment faire pour que votre site web soit au sommet de Google, contactez cette entreprise de référencement à Libourne.

Comment rédiger des articles de référencement qui soient également conviviaux :

1) Proposer un contenu intéressant

Si vous voulez bien faire les choses, vous devez commencer par l’essentiel. Quelle est la première étape de la rédaction d’un article réussi ? Bien sûr, il faut choisir le bon sujet. C’est le cœur de l’écriture, le principe sur lequel repose tout l’article.

Pour choisir le bon contenu, il est essentiel d’être sur le bon chemin. Demandez-vous quels sont les sujets les plus intéressants du moment dans votre créneau et consacrez un article à ceux-ci. Pour ce faire, tenez-vous constamment au courant des nouvelles, des événements et des tendances du secteur.

Le contenu doit être original, intéressant et utile. Elle doit donc être en mesure de répondre à un besoin des utilisateurs et de les impliquer jusqu’au bout.

2) Choisir et utiliser les bons mots-clés

Les mots clés sont les neurones de l’optimisation des moteurs de recherche (SEO). Les points qui se connectent pour former l’ensemble du tableau. Lorsque vous écrivez sur votre blog, il est important de sélectionner les plus ciblés et de les utiliser à bon escient.

Pour choisir les bons mots-clés, vous devez penser comme un utilisateur. Que vont-ils taper dans les moteurs de recherche pour accéder à ce contenu particulier ? Vous pouvez aider en utilisant des outils comme Google AdWords, où vous pouvez obtenir le volume de recherche pour chaque mot-clé, ou utiliser SEMRush.

Choisissez un ou deux mots-clés par article. Pas plus que cela. Utiliser un volume exagéré de mots-clés dans un seul message est une erreur aussi grave que de ne pas les utiliser du tout. Les moteurs de recherche pénalisent les contenus qui contiennent trop de répétitions, et le fait d’avoir un maximum de deux mots-clés permet de rendre la lecture plus fluide.

Il est préférable que les mots clés en question soient de longue traîne ou composés de plusieurs mots. Ils seront ainsi plus efficaces et plus précis, attirant sur votre blog un public enclin à rester plus longtemps pour lire l’article.

3) Choisissez un titre accrocheur

Le titre reflète l’essence de l’article et nécessite donc exactement le même traitement que le contenu. Si vous voulez écrire des articles et être engageant, les mêmes caractéristiques doivent être présentes dans le titre.

Assurez-vous que le titre contient le mot-clé principal (c’est très important), et qu’il n’est pas trop long. Il doit également avoir une valeur persuasive et toucher les lecteurs. Essayez de trouver un mélange entre les deux, en utilisant la ponctuation. Par exemple, pour un article sur Bordeaux, vous pourriez choisir « Découvrez Bordeaux une des plus belles villes de France« .

Il existe des astuces et des méthodes d’écriture pour rendre les titres que vous choisissez plus attrayants. Certaines études ont également mis en évidence les mots et les phrases qui semblent les plus convaincants pour les lecteurs.

4) Rédiger une introduction

Comme le titre, l’introduction d’un article a une très grande importance. Du point de vue du référencement, c’est important car c’est l’une des parties où il est le plus utile d’inclure le mot-clé, éventuellement au début (première phrase).

L’introduction d’un article doit inciter les lecteurs, en leur donnant la possibilité d’avoir un aperçu du sujet traité dans le texte qui suit. C’est pourquoi il est important de résumer l’objectif de l’article dans ces quelques lignes.

Pensez à la façon dont vous consommez le contenu en ligne. Lorsque vous recherchez des informations, vous jetez souvent un coup d’œil rapide à la page et lisez les premières lignes, puis décidez si vous voulez ou non poursuivre la lecture. C’est pourquoi vous devez immédiatement faire savoir au lecteur ce qu’il peut attendre de l’article. Dans certains cas, vous pouvez commencer par la conclusion, puis donner plus de détails dans l’article, ou expliquer qu’il s’agit d’une liste de plusieurs éléments.

5) Utiliser des paragraphes et des sous-titres courts

Pour un aspect SEO et une qualité de lecture, il est important de diviser vos articles en courts paragraphes. Un maximum de 50 mots. Tant les lecteurs que les bots de Google réagissent bien à cette structure.

Non seulement parce qu’un seul bloc de texte fait peur à tout le monde (surtout en ligne, où la durée d’attention maximale est réduite à une poignée de secondes), mais aussi pour aider les lecteurs à faire facilement défiler le contenu et ainsi identifier les parties les plus intéressantes du texte.

De même, il est bon d’insérer des sous-titres qui retracent le squelette du texte. Il s’agit de petites « bouées » qui rendent l’article plus facilement navigable.

6) Insérer des images

D’un point de vue séduction, on voit bien pourquoi il est payant d’inclure des images dans un article. Qui aurait pu penser que les images ont aussi une fonction de référencement ? Mais elles le font. Vous pouvez optimiser vos images en incluant un titre et une description. Ils pourront ainsi communiquer avec les moteurs de recherche.

Essayez d’inclure le mot-clé dans le nom du fichier et assurez-vous que l’image n’est pas trop lourde pour ne pas trop ralentir le chargement de la page.

Si vous comptez écrire des articles, n’oubliez pas d’ajouter un texte alternatif pour chaque image. Les moteurs de recherche s’en servent pour déterminer comment les indexer. Essayez donc d’inclure les mots clés que vous avez choisies dans au moins une des images, en vous assurant que cela a un sens dans ce contexte.

Ne choisissez que des images qui apportent une valeur ajoutée au texte. Ils la complètent, en la résumant. C’est pourquoi ils ne devraient jamais être trop littéraux. Considérez l’aspect visuel de votre article comme le ressort qui déclenche la curiosité du lecteur.

7) Inclure des CTA

CTA signifie Call To Action (appel à l’action). En d’autres termes, vous devez inviter vos lecteurs à agir.

Habituellement, ce CTA est inséré à la fin de l’article, demandant aux utilisateurs de faire quelque chose pour compléter la lecture, ou d’être socialement motivés, comme partager la page ou commenter. Cela donne un sentiment d’accomplissement à l’article qui va au-delà du contenu lui-même.

8) Pensez au téléphone Portable

Une autre façon d’écrire des articles SEO friendly et d’être engageant est de rendre votre blog réactif sur les appareils mobiles. Aujourd’hui, de nombreux utilisateurs qui consultent un site web le font à partir de smartphones ou de tablettes et s’attendent à ce que votre site soit aussi intuitif que sur un PC. Un résultat différent crée une forte gêne pour le lecteur.

Selon une étude de Hootsuite et We Are Social, le trafic web des smartphones a augmenté de 44 % par rapport à l’année précédente, tandis que celui des ordinateurs a chuté de 14 %.

Sur la vague de ces nouvelles habitudes, Google récompense les blogs qui ont été optimisés pour les appareils mobiles également. Il est clair que ceux qui veulent écrire des articles ne peuvent plus le faire en ne pensant qu’à des PC.

9) Mettre à jour votre contenu

De toutes les espèces de la Terre, les articles ne sont certainement pas ceux qui ont la plus longue durée de vie

En fait, leur longévité est tout juste courte, ce qui les place au même rang que les papillons et autres insectes malheureux.

Bien que le sujet soit toujours d’actualité, il est très difficile de gagner la grâce des moteurs de recherche et des utilisateurs avec un article daté. C’est pourquoi il est recommandé d’actualiser constamment votre contenu, afin de renouveler son succès et de le mettre à jour.

10) Insérer des liens internes

Pourquoi proposer un seul article alors que vous avez un blog entier à votre disposition ? Identifiez une partie du texte que vous pouvez utiliser comme tremplin pour insérer un lien vers un autre article dans lequel vous avez abordé ce concept.

Ces liens offrent aux lecteurs un ensemble de ressources supplémentaires qui – si elles sont pertinentes – seront certainement appréciées. En même temps, ils aident votre site web à être indexé par les moteurs de recherche.

En suivant ces règles, il est facile d’écrire des articles et d’être engageant en même temps. Il s’agit d’appliquer des choix qui profitent autant à l’optimisation qu’à la lecture. Vous serez donc le premier résultat que les utilisateurs trouveront, et un contenu convaincant à lire.

Conclusion

Dans ce billet, j’ai essayé de vous donner quelques conseils très utiles pour que votre contenu soit à la fois optimisé pour le référencement et attrayant.

Avez-vous déjà mis ces techniques en pratique ?

Leave a Comment