Axess Code Index du Forum
La fin du disque ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Axess Code Index du Forum -> Mindphaser
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant    
Auteur Message
ch2 v74
Iznogoud


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 584
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 24 Mai 2018 9:16     Sujet du message: Répondre en citant
stella maris a écrit:

Voilà, sinon Pedro comme on n'a pratiquement aucun goûts musicaux en commun ni même aucun rapport sur ce que peut être l'art en général le mieux à faire c'est de rester chacun de son côté.

Par conséquent je te demanderais de ne plus commenter ce que je dis et de continuer ta route en oubliant complètement ce que je peux dire ici.
Bonne continuation.


rhoooo quel sens inné du psycho-drame !

je prends acte et je te renvoie la politesse puisque toi aussi tu interprètes un peu ce que tu veux.

je vais donc te laisser continuer à te parler à toi-même ici, comme tu le fait depuis tant d'années dans le vide.

Freedent
_________________
UNKNOWNPLEASURESREC
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
MIXCLOUD
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ch2 v74
Iznogoud


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 584
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 24 Mai 2018 20:14     Sujet du message: Répondre en citant
Godzilla a écrit:
ch2 v74 a écrit:
en même temps qui achète encore des CD dans les enseignes grands public à part 2 ou 3 blaireaux qui se mette les noms du hit parade dans leur caddy entre le papier hygiénique et le fromage???

Sérieusement toute personne comme moi (ou comme vous je ne sais pas) qui achète encore des disques va surtout sur Discogs, ou plus surement directement sur le Bandcamp des labels et groupes qui nous intéressent. Donc que ces trous du cul de vendeur d'iphone, de jeux ou d'écran tv décrètent que le CD est mort et qu'il n'en vendront plus c'est tant mieux et bon débarras. Au moins on restera entre nous, et le format subsistera grâce aux petits label indés qui ont permis la pérennité du vinyle alors qu'on le destinait à disparaitre au début des années 90


Tu as pas tort du tout, et je me suis dit comme toi bon débarras moi aussi au début sachant que j'achète mes disques chez de petits disquaires indépendants ou aux concerts.

Mais Best Buy chez nous c'est plus l'équivalent de la FNAC que d'Auchan chez vous et pas sur que ça ne finisse pas par toucher toute l'industrie et au final le consommateur (aux goûts pointus ou grand public).

Si je compare au cinéma ou à la vidéo, ici c'est quasiment plus que du streaming. J'en chie pas mal pour trouver des DVD/Blu Ray avec la disparition des magasins spécialisés, donc je dois commander en ligne et personnellement je n'aime pas ça.


bon j'ai lu tes articles, ça reste cantonné aux USA et même si ça devait se profiler ailleurs dans le monde ça ne va pas changer vu que ça concerne surtout les magasins types FNAC qui de toutes façons ne vendaient deja plus grand chose en musique depuis des années et depuis que leurs rayons se sont réduits à une portion congrue pour se transformer en succursales de Darty ou But.

La disparition du format physique je l'ai tellement entendue au milieu des années 80 concernant la mort du vinyle (et ci quand Remain nous prévoyait une disparition imminente en moins de 5 ans .... il y a 10 ans!!^^ Les chiffres d'un de tes liens montrent qu'en 2018 la vente des vinyles représente 14% des ventes physiques aux USA avec 14,32 millions de disques vendus (soit une hausse de 11% par rapport à 2016) et que la cassette et le CD même s'ils ont baissé considérablement depuis la chute de 2001 due à l’avènement du mp3 restent en constante évolution grace à des millions de petits labels qui fleurissent sur la planète et qui permettent justement aux micro-niches musicales de se maintenir et de créer la vraie nouveauté très très loin du business des plateformes digitales qui ne versent des dividendes qu'aux 100 premiers gros vendeurs. Fuck le streaming !!

https://www.lebureauexport.fr/info/2018/01/usa-2017-bonne-annee-vinyle/
_________________
UNKNOWNPLEASURESREC
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
MIXCLOUD
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Godzilla



Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 156
Localisation: Le Retour Du Roi (pas celui du Jedi...)

MessagePosté le: 24 Mai 2018 21:05     Sujet du message: Répondre en citant
ch2 v74 a écrit:
Fuck le streaming !!

100% d'accord !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zen2003



Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 67

MessagePosté le: 24 Mai 2018 22:52     Sujet du message: Répondre en citant
ch2 v74 a écrit:
Les chiffres d'un de tes liens montrent qu'en 2018 la vente des vinyles représente 14% des ventes physiques aux USA /


Attention, le marché du vinyle est aussi "biaisé" par les ré éditions de back catalogue.
De mémoire en 2016, les plus grosses ventes, c'était tout les remasters de Bowie, Pink Floyd, Stones ainsi que les artistes des 80/90's ré édités.
Une fois que la vache n'aura plus de lait, pas sur que ça perdure.

ch2 v74 a écrit:
très très loin du business des plateformes digitales qui ne versent des dividendes qu'aux 100 premiers gros vendeurs. Fuck le streaming !!/


Attention bis... ne pas faire un "package" des plateformes digitales. Il y a ce putain de streaming on est d'accord.
Mais la vente de morceaux et albums est au contraire un des business les plus interessants pour les indépendants. 70% des royalties pour l'artiste, 10% pour le label et les 20 restant pour les plateformes.
Bon le problème, c'est que les ventes s'effondrent Fou
_________________
WAITING FOR WORDS - EGOCRACY New Album / Spring 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
X.e
Tleilaxu


Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 1917

MessagePosté le: 08 Nov 2018 2:21     Sujet du message: Répondre en citant
Zen2003 a écrit:

ch2 v74 a écrit:
très très loin du business des plateformes digitales qui ne versent des dividendes qu'aux 100 premiers gros vendeurs. Fuck le streaming !!/


Attention bis... ne pas faire un "package" des plateformes digitales. Il y a ce putain de streaming on est d'accord.
Mais la vente de morceaux et albums est au contraire un des business les plus interessants pour les indépendants. 70% des royalties pour l'artiste, 10% pour le label et les 20 restant pour les plateformes.
Bon le problème, c'est que les ventes s'effondrent Fou


il semble meme que les "zindépendants" ne survivent que par la ( bandamp)/ les plateforme.
tu enleves vite 40/100 des recettes des zindépendants si il y a pas le bizz d'une plateforme
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FRONT 242 PARIS
Iznogoud


Inscrit le: 29 Mai 2015
Messages: 833

MessagePosté le: 08 Nov 2018 2:30     Sujet du message: Répondre en citant
Pour ne citer que cet exemple toutes le ventes physiques de Nurse With Wound sont rapidement sold out.

Plus indépendant tu meurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
X.e
Tleilaxu


Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 1917

MessagePosté le: 08 Nov 2018 3:03     Sujet du message: Répondre en citant
un independant qui sort des cd a 300/500 ex. voire une réedit de la meme qté...

et le nombre d'albums ou de morceaux numerique vendus, je pense serieusement que la plateforme soutient financierement les labels zindependants.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
X.e
Tleilaxu


Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 1917

MessagePosté le: 08 Nov 2018 3:05     Sujet du message: Répondre en citant
etant un idiot:

rappelez moi les marges sur un album cd, ( essayer d'etre sincere)
et sur un numerique ,
et sur un morceau numerique....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stella maris
Bene Gesserit


Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 5007
Localisation: Into the wild

MessagePosté le: 08 Nov 2018 5:34     Sujet du message: Répondre en citant
FRONT 242 PARIS a écrit:
Pour ne citer que cet exemple toutes le ventes physiques de Nurse With Wound sont rapidement sold out.

Plus indépendant tu meurs.


Parce que ce sont de tout petits tirages qu'ils vendent à chaque fois à peu près aux mêmes personnes, et ce ne sont pas des minots de vingt piges qui achètent leurs disques sauf exception.
Il y a aussi une spécificité dans le "milieu" indus c'est que cette musique concerne des gens qui ont déjà un certain âge, qui ont connus l'époque où on achetait encore des disques avec ferveur, et que ce milieu est plutôt fétichiste, cultivé et fidèle pour son ensemble; Par contre ça concerne peu de gens, l'indus contrairement à la majorité d'autres styles n'ayant pas vocation à être populaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ch2 v74
Iznogoud


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 584
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 08 Nov 2018 10:20     Sujet du message: Répondre en citant
ce qui soutien financièrement les labels c'est les ventes directes à leur public de niche
les plateformes ne sont que des magasins virtuels, à la seule différence c'est que dans un magasin tu ne touches qu'une clientèle locale alors qu'avec Bandcamp (ou d'autres boutiques en ligne) tu touche le monde entier. Les musiques indé, underground, ou appelez les comme vous voulez, sont très présentes sur Bandcamp depuis le début et dans tous les genres les plus créatifs du globe. C'est une mine et c'est très bien fait, je préfère d'ailleurs surfer sur bandcamp que sur facebook, c'est bien plus créatif et moins nombriliste.

Vendre 500 disques par release ne veut pas dire qu'on les vend toujours au même client, certains aiment des trucs que d'autres n'aiment pas etc, il y a un gros turn over même si on a une base fidèle d'environ 5000 clients, certains n'ont acheté qu'un ou deux disques par an, d'autres achètent tout parce qu'ils sont collectionneurs, fans, ou vrais mélomanes qui aiment suivrent un label indé comme on le faisait nous dans les années 80 avec Mute, Factory, 4AD, PIAS, Wax Trax, Antler Subway ou Danceteria.

Sans Bandcamp on serait obligés de contacter tous les disquaires survivants de France et de Navarre pour leur proposer notre catalogue, je le fais parfois mais c'est très chronophage, alors qu'avec Bandcamp c'est du direct avec l'acheteur et on établi un lien plus fort et durable. Je suis une dizaine de labels sur cette plateforme et c'est un régal que de recevoir les paquets chez soi et les ouvrir pour mettre le disque dans la platine, c'est un geste et un rituel qui équivaut pour moi à aller au restaurant en terme de plaisir. Je n'aurai jamais se plaisir à écouter un album sur Spotify, c'est même insupportable.
_________________
UNKNOWNPLEASURESREC
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
MIXCLOUD
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
FRONT 242 PARIS
Iznogoud


Inscrit le: 29 Mai 2015
Messages: 833

MessagePosté le: 08 Nov 2018 10:22     Sujet du message: Répondre en citant
Pour ne citer que cet exemple notre chanteur rock populaire National a vendu des milliers d'exemplaires de son dernier album en quelques heures.
Et il a fallu faire un retirage. Fou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ch2 v74
Iznogoud


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 584
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 08 Nov 2018 10:23     Sujet du message: Répondre en citant
n'importe quel musicien qui aurait eu la même visibilité nationale sur tous les journaux TV en boucle aurait vendu des milliers d'exemplaires, c'est le matraquage qui fait vendre ces grosses merdes pas la musique
_________________
UNKNOWNPLEASURESREC
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
MIXCLOUD
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stella maris
Bene Gesserit


Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 5007
Localisation: Into the wild

MessagePosté le: 08 Nov 2018 12:15     Sujet du message: Répondre en citant
FRONT 242 PARIS a écrit:
Pour ne citer que cet exemple notre chanteur rock populaire National a vendu des milliers d'exemplaires de son dernier album en quelques heures.
Et il a fallu faire un retirage. Fou


Pour qu'il n'y ait pas de malentendu je parlais bien de groupes d'indus de type Nurse with wound & co et de labels indus quand j'ai répondu à ce que tu disais, en disant qu'ils vendent toujours aux mêmes personnes etc...je ne parlais pas de labels qui cherchent la popularité ou qui visent un public plus large en sortant du rock, qu'il soit gothix ou non, de la techno, de la salsa ou ce qu'ils veulent et c'est très bien mais c'est juste autre chose.
Quand à Johnny il avait choisit depuis bien longtemps le créneau le plus populaire de la musique actuelle, le rock, le strass et les paillettes, ce qui explique en partie (seulement) son succès.
Pour la musique électronique tout le monde sait que le créneau le plus populaire c'est la techno depuis son apparition, et j'ai d'ailleurs récemment souri à la lecture d'une interview d'un activiste techno qui disait que la techno était "underground". Dire ça en 2018 c'est plutôt drôle en effet.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ch2 v74
Iznogoud


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 584
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 08 Nov 2018 12:50     Sujet du message: Répondre en citant
la Techno (celle de qualité et pas celle citée par les médias) est très populaire chez les 15/25 ans en ce qui concerne les festivals et soirées (Concrete à Paris fait jusqu'à 100.000 personnes, pareil que le Sonar de Barcelone) mais la Techno ne vend plus du TOUT depuis une quinzaine d'années. Les labels Techno tournent autour de 300/500 exemplaires par référence, et ils n'arrivent à vendre QUE du vinyle (ou alors des mp3 sur les plateformes Beatport etc mais c'est souvent de la merde pour DJ's Traktor). Le CD dans la Techno est un bide absolu, plus personne n'en achète. Il y a des milliers de labels de Techno underground qui justement permettent de garder le genre pertinent et novateur sans qu'il se noie dans un flot incessant de tracks merdiques. Des producteurs qui la veille jouaient dans des bars se retrouvent en moins de 6 mois à jouer dans les plus grands clubs et festivals du monde. La France contient un vivier de très bons producteurs Techno notamment dans les sous genres Minimal (Kangding Ray) Electro (Umwelt), EBM (Imperial Black Unit), industriels (I Hate Models) etc etc. Sauf que les réseaux et le marketing massif dont a bénéficié un gars comme Gesaffelstein fait qu'il est devenu une star internationale qui a largement dépassé le milieu Techno et qui lui a permis de devenir intouchable, mais je connais des tas d'autres jeunes producteurs qui auraient pu devenir tout aussi célèbres s'ils avaient bénéficié de la même visibilité. Car le secret du succès dans la Techno c'est la visibilité et pas le talent.

Les labels indépendants reflètent toujours les goûts de leurs fondateurs, le mien reflète mes goûts qui ont toujours été les mêmes depuis 35 ans, aucun revival en ce qui me concerne car je n'ai jamais quitté ces scènes connotées "dark" et je les aient toujours promotionnées que ce soit comme DJ, comme organisateur de concerts, ou comme producteur.

Malgré ça je ne suis pas dupe, je constate aujourd'hui que comme dans tous les mouvements undergrounds précédents (forcément cycliques car plus rien n'a été inventé depuis le début des années 80) il y a de plus en plus de récupération et d'opportunisme. Je trouve que 80% de ce qui est produit aujourd'hui dans les scènes Post Punk, Cold Wave, EBM, Darkwave, Shoegaze, Electronica, Industriel etc est souvent sans grand intêret musical et pas du tout original, c'est bourré de clichés éculés doublé d'une indigence musicale insupportable. Mais les 20% qui sortent du lot valent la peine qu'on se décarcasse pour eux, qu'on investisse 1000 euros (pressages CD en usine, imprimerie, redevance SDRM, frais de port, frais publicitaires...) pour diffuser leur musique et qu'on leur permette de devenir plus visibles dans ce chaos égocratique qu'est devenu internet.
_________________
UNKNOWNPLEASURESREC
SOUNDCLOUD
YOUTUBE
MIXCLOUD
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
X.e
Tleilaxu


Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 1917

MessagePosté le: 10 Nov 2018 17:18     Sujet du message: Répondre en citant
ch2 v74 a écrit:
la Techno (celle de qualité et pas celle citée par les médias) est très populaire chez les 15/25 ans en ce qui concerne les festivals et soirées (Concrete à Paris fait jusqu'à 100.000 personnes, pareil que le Sonar de Barcelone) mais la Techno ne vend plus du TOUT depuis une quinzaine d'années. Les labels Techno tournent autour de 300/500 exemplaires par référence, et ils n'arrivent à vendre
ET
Car le secret du succès dans la Techno c'est la visibilité et pas le talent.


2 phrases qui font malheureusement sacrément mal au cul..

C'est pas les types de ce report qui contredirait....
mal-heureu-sement...........
https://www.youtube.com/watch?v=SZaUCYLoEks&pbjreload=10

je n'ecoute que et plus que celle-la, et j'en bougerai pas d'un poil.

[sorry d'avoir squizzer le topic]
Tusors
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Axess Code Index du Forum -> Mindphaser Toutes les heures sont au format GMT + 4 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum




Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com  Mind theme by AXC - 2006